Contraception

Programme de médecine préventive pour la contraception chez la femme

Le 1er janvier 2012 est entrée en vigueur la convention entre l’État du Grand-Duché de Luxembourg et la Caisse nationale de santé portant institution d'un programme de médecine préventive pour la contraception chez la femme

Par cette convention il est institué un programme de médecine préventive organisant sur le plan national la contraception des femmes jusqu’à la date de leur 25ème anniversaire.

Ce programme s’insère dans un plan national qui a pour objectifs de :

  • Promouvoir la santé sexuelle et reproductive de chaque femme, de chaque couple ;
  • Promouvoir l’adoption de modes de vie sains et la mise en place de politiques favorables à un accès généralisé aux informations de haute qualité concernant la santé sexuelle et reproductive ;
  • Promouvoir chez toute femme le choix du contraceptif le mieux adapté et le rendre accessible ;
  • Réduire le nombre de grossesses non désirées et d’interruptions volontaires de grossesse, notamment chez les jeunes ;
  • Prévenir les infections sexuellement transmissibles ;
  • Évaluer de façon statistique et épidémiologique les mesures prises.

Cette convention vise toutes les personnes du sexe féminin protégées par la CNS, jusqu'à la date de leur 25ème anniversaire, pour autant que les prestations du programme et leur suivi soient assurés au Grand-Duché de Luxembourg.

Ces personnes ont droit à treize cycles par an de contraceptifs inscrits sur une liste limitative, au taux de remboursement normal de 80%.

Dernière mise à jour